Mélopie : découvrir les instruments, les notes et jouer du piano dès 3 ans !

Je cherchais depuis longtemps comment donner goût à mes enfants aux instruments de musique et les initier en douceur au solfège. C’est chose faite grâce à la méthode Mélopie ! Une méthode très ludique qui permet de faire découvrir les principaux instruments d’un orchestre, les notes de musique et l’apprentissage du piano ! Pluridisciplinarité très appréciée de mes enfants de 5 et 8 ans. Ils ont adoré les histoires sur les instruments de musique personnifiés et la chanson caractérisant chacun d’eux : ils les connaissent presque toute par cœur et n’arrêtent pas de les chanter ! On n’écoute plus que ça en voiture depuis quelques mois, parfois en boucle sur les longs trajets. Puis, dernièrement, ils se sont intéressés aux « musinains », ces petits personnages attachants qui permettent de découvrir en douceur les notes de musique et leur emplacement, sur la portée et sur le piano.

Devant l’énorme attrait suscité par la méthode Mélopie chez mes enfants, achetée il y a 1 an, j’ai décidé d’y consacrer un article.

Mélopie est donc une méthode d’apprentissage de la musique (culture musicale, solfège, piano) accessible dès 3 ans et à la portée des parents qui n’ont pas de connaissance particulière en musique (c’est l’occasion d’apprendre avec ses enfants !).

 

Melopie - découvrir les instruments, le solfège, le piano dès 3 ans

 

Dans cet article je propose de vous présenter :

23 instruments, présentés au travers d’histoires audio sympathiques

Mélopie : instruments de musique personnifiés

Le premier coffret de la méthode Mélopie est composé de 24 histoires audio d’une dizaine de minutes avec, en support visuel, un livret (qui reprend le texte et les paroles de la bande sonore et les complète avec des illustrations et des petits jeux). A travers chacune de ces histoires, on découvre un instrument de musique, personnifié, qui « chante » une ritournelle qui le décrit, avec un accompagnement instrumental joué par cet instrument. Ainsi l’enfant mémorise ensemble, pour chaque instrument, son son, son nom, son anatomie et sa famille (cordes frottées ou pincées, vent en bois ou en cuivre, percussions, polyphonique).

Les mélodies utilisées pour les ritournelles chantés par les instruments sont issues de morceaux de musique classique célèbres : Mozart, Offenbach, Saint Saëns, Paganini… Encore un moyen ludique d’enrichir la culture musicale des enfants.

Mélopie : présentation du violon alto
La ritournelle du violon alto, sur un extrait de la « Symphonie concertante » de Mozart (une de nos préférées !)
Mélopie : présentation de la guitare
La ritournelle de la guitare, sur un extrait du concerto d’Aranjuez de Joaquin Rodrigo

 

La 24ème et dernière histoire du premier coffret de Mélopie est une compilation de l’ensemble des instruments présentés dans les histoires précédentes. Chez nous cette histoire est un « must », elle est l’occasion de nous lancer un défi : combien de ritournelles d’instruments saurons-nous capables de retrouver ? Est-ce qu’on arrivera à battre notre dernier record ?

Mélopie : liste des instruments présentés
Liste des instruments présentés dans le 1er coffret

Revenir au sommaire de l’article

Découvrir le solfège, de façon amusante, avec les « musinains »

Les musinains sont 7 petits personnages qui représentent les notes de musique : do, ré, mi, fa, sol, la, si. Ce sont les amis des instruments de musique. Ils sont le fil conducteur de l’ensemble des 24 histoires.

Mélopie : les notes de musique personnifiées en musinains
Les notes de musique personnifiées en musinains

Les musinains habitent dans la maison « portée » (clé de sol), où chacun possède une chambre en fonction de ses caractéristiques. Ci-dessous, en voici quelques-unes :

  • monsieur do (en rouge) : il est très vieux et ronchonne tout le temps en mâchonnant un crayon dans la bouche. Il dort sous la portée. Parfois il monte au grenier.
  • monsieur ré (en jaune) : il est très maladroit, il se cogne tout le temps la tête sur la première ligne de la portée.
  • madame mi (en bleu) : elle est une grande gourmande, elle grignote tout le temps la première ligne de la portée.
  • madame fa (en orange) : elle est une grande curieuse, elle regarde tout le temps par la fenêtre de sa chambre qui se trouve entre la 1ère et le 2ème ligne de la portée.
  • monsieur sol (en vert) : il garde la porte de la maison « portée » qui se trouve sur la 2ème ligne de la portée. C’est lui qui détient les clés.
  • monsieur la (en violet) : c’est un artiste qui chante par la fenêtre de sa chambre qui se trouve entre la 2ème et la 3ème ligne de la portée.
  • monsieur si (en rose) : il est très sportif et il saute jusqu’à son logement situé sur la 3ème ligne de la portée.

 

Mélopie : les musinains sur la portée
Les musinains dans la maison « portée » : des petites histoires présentées progressivement dans les livrets du 1er coffret permettent d’apprendre de façon amusante le positionnement des notes sur la clé de sol

Grâce à ces petites histoires et à la personnification des musinains, l’apprentissage des notes et leur position sur la portée (qui est assimilée à une maison) devient alors amusante et accessible même aux très jeunes enfants. 

Les musinains sont pour moi un gros point fort de cette méthode.

La méthode présente les musinains de façon très progressive : do, ré et mi sont présentés dans les 3 premières histoires. Fa est présenté dans la 13ème histoire. Sol, la et si sont présentés à partir de la 17ème histoire (après une première présentation du « si du bas » dans la 9ème histoire). En alternance, la méthode aborde les premiers rythmes élémentaires (ronde, blanche, noire, croche, triolet…) toujours à l’aide d’astuces mnémotechniques accessibles au plus jeunes.

NB : la méthode d’apprentissage par personnification avec les musinains est similaire à celles des alphas dans l’apprentissage des lettres et de leurs sons pour la lecture. Les 2 méthodes mobilisent l’affectif des enfants pour les aider à mémoriser des notions abstraites et complexes.

Enfin, la reconnaissance du son des notes (développement de « l’oreille ») est aussi développée dans les histoires grâce à de nombreuses chansons où les paroles sont, en partie, les noms des notes jouées, ce qui rend la mélodie original et dynamique.

Dans le 2ème coffret, on découvrira que les musinains partent en vacances à bord d’un « sous-marin portée » (la clé de fa). De nouvelles histoires sur le rôle de chaque musinain permettront d’identifier leur emplacement sur cette nouvelle portée.

Mélopie : Le sous-marin portée des musinains (clé de fa)
Les musinains partent en vacances dans leur « sous-marin portée » : de nouvelles histoires décrites dans les livrets du 2nd coffret permettent d’apprendre de façon amusante le positionnement des notes sur la clé de fa.

Revenir au sommaire de l’article

Apprendre à jouer du piano grâce aux musinains et au piano-train

Le piano est présenté comme des wagons collés les uns aux autres. Il y de petits wagons, ceux avec 2 touches noires et puis des grands wagons, ceux avec 3 touches noires.

Pour commencer, afin d’aider l’enfant à repérer les petits wagons, on pourra lui raconter une histoire : « Peu de gens le savent mais le piano-train est vivant ! Parfois il ouvre ses 2 petits yeux qui apparaissent sur les 2 touches noires des petits wagons ».

Mélopie : présentation du piano
Présentation du piano comme une succession de petits et de grands wagons, collés les uns aux autres. Au milieu des petits wagons, qui peuvent être repérés par les 2 yeux noirs, s’installe Petit Ré (jaune).

Pour faire passer l’enfant à l’action, on demandera à l’enfant d’identifier les petits wagons du piano puis, de coller 2 yeux autocollants sur le petit wagon sur lequel il va jouer.

Mélopie : les yeux du piano-train
Deux yeux pour aider l’enfant à repérer le petit wagon dans lequel s’assoient do, ré et fa (et des gommettes sur les doigts de l’enfant aux couleurs caractéristiques de ces 3 notes musinains)

A partir de là, la méthode va indiquer où les musinains se placent dans chacun des wagons et quel doigt il faut utiliser pour jouer chaque musinain. L’enfant pourra alors très vite jouer des morceaux très simples composés avec 2 ou 3 notes seulement, souvent extraits des mélodies entendues dans l’histoire (2 morceaux sont disponibles sur les dernières pages de chaque livre, un avec les musinains et l’autre avec les notes). Mes enfants ont beaucoup apprécié pouvoir jouer rapidement des petits morceaux accessibles et cela a renforcé leur volonté de persévérer.

Mélopie : piano-train des musinains
La position des musinains dans le piano-train, indiquée dans les livrets progressivement, permet de repérer l’emplacement des notes sur le piano (notes de la clé de sol à jouer de la main droite)
Mélopie : quel doigt doit jouer quel touche du piano
Les indications d’un livret de la méthode qui indique quel doigt joue quelle touche du piano
Mélopie : partition avec les musinains
Exemple de partition simple d’un des premiers livrets, que l’enfant va pouvoir rapidement jouer au piano

NB : pour plus d’astuces et d’explications sur la présentation du piano préconisés par la méthode Mélopie, suivre le lien suivant du blog de Mélopie.

Dans le 2ème coffret, qui découvrira que le piano-train peut être prolongé avec des wagons spéciaux : des wagons imperméabilisés (dessin de vis en haut des wagons) ! Et oui, ce sont les wagons que les musinains utilisent quand ils sont en vacances dans leur « sous-marin portée ». Les enfants apprennent alors à jouer que les musinains qui sont dans le sous-marin doivent être joué sur le pino avec la main gauche. Et jouer une partition avec les 2 mains, ce n’est vraiment pas facile !

Mélopie : wagons des musinains de la clé de fa
Les wagons complémentaires du « piano-train », imperméabiliser, pour jouer avec la main gauche, les notes de la clé de fa
Mélopie : partition de "petit papa noel"
Exemple de partition avec clé de sol et clé de fa, à jouer avec les 2 mains, que l’enfant pourra jouer avec le 2nd coffret

Revenir au sommaire de l’article

Que comprend chaque coffret ?

Chaque coffret comprend :

  • 24 histoires audio à télécharger sur internet
  • 24 livrets, support papier des histoires audio
  • 1 ou 2 nouvelles notions de solfège à découvrir de façon ludique, à la fin de chaque livret
  • 2 courtes partitions (1 avec les musinains et 1 avec les notes) sur la dernière page de chaque livret
  • 1 « jeu internet » à télécharger sur internet, associé à chaque livret, dont certains sont très utiles
Melopie : contenu d'un coffret

Le 1er coffret permet de découvrir :

  • 23 instruments de musique (cordes frottées ou pincées, instruments à vent en bois ou en cuivre, percussions, polyphoniques)
  • les notes de musiques personnifiées en musinains et leur position dans la « maison portée » de la clé de sol (notes présentés : du si en dessous de la portée jusqu’au do entre la 3ème et 4ème ligne de la portée)
  • la position de ces notes de musique sur le piano et les doigts de la main droite à utiliser pour les jouer
  • les rythmes (rondes, blanches, noires, croches, triolet)
  • des extraits musicaux de musiques classiques célèbres sur lesquels les instruments ou musinains racontent leurs aventures

NB : pour plus d’informations sur le contenu de ce coffret, rendez-vous sur le site de Mélopie.

Conseil à nuancer, selon moi : le site de Mélopie indique qu’à partir de 6 ans, les histoires du 1er coffret risquent d’ennuyer l’enfant. Il recommande donc de passer directement au 2ème coffret. Cela ne se vérifie pas du tout chez nous. Mon fils de 8 ans, en CE2 et précoce, adore les histoires et chansons du 1er coffret qu’il chante sans arrêt et lui ont permis de bien reconnaitre les différents instruments de musique (ce que le 2nd coffret n’aborde que de façon beaucoup plus superficielle). La progression sur l’apprentissage des notes/musinains  proposée, à savoir un livret par semaine, est effectivement un peu lente pour lui. Du coup, nous l’avons accélérée, selon son envie : il a souvent réalisé le contenu pédagogique de plusieurs livrets par semaine. Cette façon de procéder lui a permis de ne jamais être mis en échec et de renforcer sa motivation en se rendant compte qu’il pouvait progresser rapidement. Si nous avions commencé directement avec le 2ème coffret, qui propose de jouer avec les 2 mains dès les premières partitions et représente déjà des notes et non plus des musinains sur la clé de sol, je crains que la difficulté eut été trop importante pour rentrer avec plaisir dans cet apprentissage complexe.

Melopie - coffret 1
Notions musicales abordées dans le 1er coffret

 

Le 2ème coffret permet de découvrir (je viens de l’acheter et je n’ai eu l’occasion de le parcourir que rapidement donc ce n’est peut-être pas très complet) :

  • une révision rapide des musinains et de leur positionnement dans la maison portée (la clé de sol) et dans le « piano train »
  • la position des notes de musique sur la clé de fa, grâce à de nouvelles histoires : les musinains partent en vacances dans un sous-marin à bord d’un sous-marin-portée. Chaque musinain a un rôle dans ce sous-marin qui justifie son emplacement sur la portée.
  • l’utilisation de la main gauche pour jouer ces nouvelles notes sur le piano et de nouvelles partitions simples nécessitant de jouer avec ses mains
  • les silences
  • des extraits musicaux de musiques classiques célèbres

NB : pour plus d’informations sur le contenu de ce coffret, rendez-vous sur le site de Mélopie.

Melopie - coffret 2
Notions musicales abordées dans le 2ème coffret

Enfin il existe un 3ème coffret qui présente :

  • les compositeurs les plus célèbres, avec leur style
  • approfondis les notions de solfège : notes du haut de la portée de la clé de sol (au-dessus du do entre la 3ème et la 4ème ligne de la portée), les rythmes, les notations sur une partition de musique

NB : pour plus d’informations sur le contenu de ce coffret, rendez-vous sur le site de Mélopie.

Melopie - coffret 3
Notions musicales abordées dans le 3ème coffret

Revenir au sommaire de l’article

En synthèse

Vous aurez compris nous avons été conquis par le 1er coffret de la méthode de piano Mélopie. Quand les enfants ont découvert qu’il y avait une suite, ils l’ont bien sûr réclamé. Ça tombe bien, Noël n’est plus que dans quelques jours !

Pour commander, rendez-vous sur le site de Mélopie.

  • L’apprentissage du solfège de façon amusante grâce aux musinains
  • Les ritournelles qui présentent chaque instrument, très ludiques
  • Les jeux proposés pour manipuler les notes, les rythmes, les instruments
  • Idéal pour un éveil musical en famille « complet » (piano, solfège, culture musicale)
  • Le coût (79€/coffret) qui reste élevé compte tenu du fait qu’un certain nombre d’activités doivent être imprimées soi-même (même si cela reste bien moins cher qu’un cours de musique)
  • Un livret méthodologique à destination des parents serait appréciable et rassurant pour les parents qui ne s’y connaissent pas en musique => maintenant disponible sur le site de Mélopie
  • Deux séquences seraient, selon moi, à revoir : la conclusion « les bonbons valent mieux que la raison » d’une chanson de l’accordéon choque mes enfants ; la comptine « j’ai du bon tabac dans ma tabatière, j’ai du bon tabac tu n’en auras pas » soulève des questions et ne me parait pas utile à l’histoire

Et vous ?

Que vous inspire cette méthode de musique ? Cet article vous a-t-il donné envie de l’essayer ?

Peut-être l’avez-vous mise en œuvre ? Auriez-vous des retours ou suggestions complémentaires à nous partager ?

Les commentaires permettent toujours d’enrichir les articles. Alors merci d’avance pour votre contribution !

Revenir au sommaire de l’article

Merci d’avoir lu cet article.

Pour aller plus loin, rejoignez les abonnés à la newsletter.

Je déteste les spams : votre adresse e-mail ne sera ni cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez exclusivement des e-mails de Pédagogies Actives. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

Commentez cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.